THE END

de Samuel Beckett, mise en scène Judy Hegarty Lovett

avec Conor Lovett

en anglais surtitré en français

Le Festival Beckett est heureux de programmer pour la première fois un spectacle en anglais et d’accueillir la célèbre compagnie irlandaise Gare Saint Lazare Ireland.

Dans sa biographie, James Knowlson relève que le manuscrit de The End (La Fin) entamé le 17 février 1946 court d’abord sur vingt-neuf pages en anglais, puis, après un trait tiré aux deux tiers de la feuille, continue en français jusqu’au bout. Son récit sera publié dans la revue Les Temps Modernes.

Un homme raconte un épisode de sa vie où, après avoir été expulsé d’une institution de soins, il trouve sa propre voie dans le monde. Il rencontre une variété de personnages et de situations avant de s’allonger pour laisser la vie s’écouler.

Retour en haut